Si on a assez des allers-retours systématiques afin d’ouvrir et fermer son portail battant, sachons qu’il est tout à fait possible d’opter pour une motorisation. À bras articulé, à vérins… le portail battant ne sera plus une corvée pour personne ! Dans cet article, on va découvrir comment choisir la motorisation de portail battant adapté à chaque besoin et à tous les budgets.

Acquérir sa motorisation de portail battant


Eh bien avant de s’intéresser aux différents types de motorisation, il est important de noter qu’il existe deux technologies pour le fonctionnement desdites motorisations. La première s’agit d’une motorisation électromécanique. Comment ça marche ? Cette dernière transforme l’énergie électrique en énergie mécanique. Elle est moins puissante mais qui permet un coût plus accessible. Cette technologie dispose d’un rapport qualité-prix intéressant pour les particuliers. Cependant, elle ne convient pas pour l’ouverture de portails lourds.

La seconde option concerne la motorisation hydraulique. Cette technologie peut fonctionner grâce à l’huile hydraulique. Le dispositif comprend un moteur électrique actionnant une pompe hydraulique. L’huile sous pression est envoyée vers le moteur hydraulique afin de manœuvrer le portail en question. Ce qui différencie cette technologie à l’électromécanique, c’est tout simplement l’énergie hydraulique qui est transformée en énergie mécanique. Elle nécessite toutefois un entretien régulier. On doit aussi vérifier le niveau d’huile et le réaliser tous les ans ou selon la fréquence d’ usage des vidanges. Sa particularité ? La motorisation hydraulique est surtout réputée, non seulement pour sa résistance, mais de même pour ses performances. Elle est privilégiée sur les portails tertiaires, collectifs et industriels.

Portail battant, les différents types de motorisation


Tout d’abord, on doit savoir qu’il existe plusieurs types de motorisations différentes pour le portail battant. On peut opter ainsi pour une motorisation à bras articulé. Pour ce type de portail, cette motorisation est la plus prisée. Le principe est tout à fait simple : des bras articulés fixés sur chaque vantail reproduisent l’ouverture manuelle au moyen d’un moteur. Cette motorisation à bras, l'idéale pour un portail battant, respecte le mouvement naturel et préserve la structure de ce dernier. L’avantage de ce type de motorisation réside dans le fait qu’il s’adapte à tous les modèles, qu’ils soient lourds ou légers. On peut de même porter le choix pour une motorisation à vérins. Discrète, économique et compacte, c’est un système qui s’adapte davantage à des portails en acier. En ce qui concerne sa mise en œuvre, elle peut être effectuée sur le mur ou poteau dans le prolongement du portail. Elle peut être aussi effectuée sur un mur perpendiculaire au portail.

Les avantages et inconvénients des motorisations pour portail battant


Comme tous les produits, la motorisation apporte à tout un chacun un grand nombre d’avantages au quotidien, entre autres, la praticité. Il devient alors inutile de devoir sortir d’une manière systématique de son véhicule afin d’ouvrir le portail, en guise d’exemple. En règle générale, une motorisation pour portail battant n’apporte pas d’inconvénients à son utilisateur, outre la consommation de courant. Sachons tout de même que si on opte pour une motorisation à bras, elle nécessite, d’une manière générale, beaucoup d’espace de façon à ce que les bras puissent s’ouvrir entièrement. Il est de même conseillé d’installer une batterie de secours en cas de panne de courant.

Derniers articles :

Si on a assez des allers-retours systématiques afin d’ouvrir et fermer son portail battant, sachons qu’il est tout ...
Parmi les lieux de détente les plus prisés de la famille, la piscine rapproche et distrait en même temps maman, papa ...

Paysagiste Esprit Création

Copyright Paysagiste Esprit Création